L’élaboration budgétaire, c’est aussi pour la trésorerie !

Beaucoup d’entreprises se dotent de solutions EPM afin de réaliser les prévisions de leur P&L ou de leurs CAPEX mais n’ont pas d’outil dédié à la prévision de trésorerie.

Pour ce besoin, elles utilisent encore Excel, mais font face à plusieurs problématiques :

  • La multitude de tâches manuelles et chronophages : extraction des réalités de l’outil de trésorerie, extraction des prévisions de l’outil EPM, et import des réalités et prévisions dans Excel
  • La limite des analyses : pas de possibilité de lier les analyses avec les comptes comptables
  • La comparaison du réel avec le prévisionnel est peu suivie, faute d’avoir un outil intégré.

Le pilotage de la trésorerie devenant un réel enjeu, les entreprises nous contactent de plus en plus afin que nous leur proposions un outil leur permettant de réaliser à la fois la prévision de leur P&L, de leurs CAPEX mais aussi de leur trésorerie.
Pour répondre à ce besoin, nous leur présentons SAP Analytics Cloud (SAC).

SAP Analytics Cloud, l’outil 3-en-1 qui facilite aussi votre trésorerie

SAC est l’outil SAP privilégié pour effectuer du planning. C’est un outil 3-en-1 qui permet de faire à la fois des prévisions (planning), de la restitution (BI) et du prédictif.

SAC, un outil 3-en-1

Vous pourrez alors, dans le même outil, faire vos prévisions de trésorerie et vos dashboards de suivi de trésorerie !
Nous l’avons déjà mis en place auprès de nombreux clients, et ça fonctionne !

Alors comment l’implémenter techniquement ?

Il existe plusieurs manières de répondre à ces besoins de gestion de trésorerie. Voici un exemple de solution que nous avons mis en œuvre chez l’un de nos clients.

1) Créer 3 modèles dans SAC, chacun dédié à un besoin fonctionnel spécifique :

  1. P&L (pour les prévisions des comptes de résultat)
  2. CAPEX (pour les prévisions des investissements)
  3. Cash (pour les prévisions de trésorerie)

2) Les modèles P&L et CAPEX contiennent une dimension publique « natures comptables » ayant des propriétés de trésorerie telles que :

  1. Code trésorerie
  2. Code TVA
  3. Quote-part cash (pourcentage de décaissement / encaissement)
  4. Délai de trésorerie (permettant d’indiquer le délai d’encaissement / décaissement du compte).

3) Le modèle Cash contient les dimensions suivantes :

  1. Comptes de trésorerie (exemples : Impôts et taxes versés, Débits couvertures commerciales)
  2. Entités légales
  3. Source de données
  4. Version
  5. Date.

4) Récupérer les réalités de trésorerie à partir d’un job d’import de l’outil de trésorerie vers SAC

Par exemple, depuis Kyriba.

5) Générer la trésorerie prévisionnelle via des data actions (calculs SAP Analytics Cloud) qui vont récupérer les prévisions du P&L et des CAPEX et les poster vers le cube Trésorerie en fonction des propriétés de trésorerie renseignées dans la dimension « nature comptable ».

Les prévisions seront alors disponibles dans le cube trésorerie sur les Comptes de trésorerie et les périodes adéquates !

Cubes PnL, Capex, Cash + trésorerie

6) Saisir les ajustements de résultats du calcul par compte de trésorerie et par mois dans des stories de saisie

7) Comparer les données réelles aux prévisions de trésorerie, par compte de trésorerie, via des stories de reporting.

Vous pilotez ainsi facilement votre trésorerie dans SAP Analytics Cloud !


Vous souhaitez discuter de votre projet de trésorerie avec l’un de nos experts ? Contactez-nous, nous partagerons les retours d’expérience de nos clients et construirons avec vous la meilleure démarche !


Ces articles pourraient également vous intéresser