Vous vous posez des questions sur les difficultés rencontrées lors d’un projet S/4HANA ? Sur les approches qui permettent de sécuriser le résultat ?

En 2018, Censio a démarré, non pas 1 mais 2 projets (mode greenfield) SAP S/4HANA, pour servir 2 clients de secteurs différents (distribution et professional services).

On vous partage nos retours d’expérience et les clés pour réussir vos projets S/4HANA.

Avec S/4HANA, c’est le moment de se transformer

Que ce soit une nouvelle installation ou une conversion, repositionnons déjà le projet comme un vecteur de transformation.

Voir le projet comme une simple conversion serait bien trop réducteur.
En effet, il est possible d’apporter de nombreuses améliorations à l’utilisateur dans son quotidien.

Mathieu Aznar, directeur du pôle ERP chez Censio revient dessus :« Nos clients font le choix de la solution S/4HANA parce qu’ils sont convaincus des gains opérationnels, et de productivité que vont leur apporter la solution. »

L’ergonomie a été totalement repensée pour remettre au centre du projet de transformation l’expérience utilisateur. Il dispose désormais de tout un ensemble d’indicateurs pour piloter son activité et accéder facilement à l’information en 1 clin d’œil. Plus besoin d’avoir constamment les yeux rivés sur les KPIs ! Ces informations sont transmises en mode « push » et lui permettent de prendre ses décisions au bon moment.

Chez Censio, nous sommes au fait des dernières nouveautés de la solution. Nous documentons la liste des écarts techniques et fonctionnels que nous rencontrons tout au long de nos projets (Activation de tuile Fiori, Business Partner, gestion des prix et des messages, Module eWM, …).

On travaille également main dans la main avec l’éditeur SAP pour assurer notre veille technologique, et pouvoir proposer les dernières nouveautés à nos clients :

  • Nouveaux paramétrages (comptabilité des immobilisations par exemple),
  • « simplification list » de l’ERP,
  • Outils de partage tel que SAP Co-pilot,
  • Nouvelles orientations SAP, …

Et si vous décidez de changer, c’est que vous avez aussi des systèmes vieillissants qui ne répondent plus complètement aux bonnes pratiques actuelles. Une bonne approche est de mesurer l’efficacité et la pertinence des processus avant transformation et de benchmarker les gains attendus.

S/4HANA c’est avant tout un projet à gérer

Inutile de vous rappeler que ce projet nécessite une méthodologie bien huilée.
Inutile de vous rappeler aussi qu’il y a toujours des aléas projets qu’il va falloir contenir.

En ce sens, les méthodologies ont également évolué et permettent de s’assurer de la bonne direction à chaque étape projet.

C’est d’ailleurs ce que nous faisons chez nos clients avec la méthodologie agile Activate by Censio, produit par SAP et adapté/personnalisé par Censio. Elle met en avant l’appropriation de la solution par les utilisateurs, via prototypage dès la phase de conception.  Cette méthodologie permet de s’assurer de la bonne compréhension des processus cibles entre les équipes client et les consultants dès le début du projet. Ergonomique et intuitif, ce produit permet de partager les différentes avancées pour mieux se comprendre et ne pas créer ce fameux (ou plutôt maudis) décalage de perception au moment de la recette.

 

Mathieu précise : « avec l’expérience, on se rend compte que la transparence avec nos clients est un des facteurs majeurs de succès de ce type de projet. Par exemple, la vision du périmètre fonctionnel doit être partagé, et son avancement doit pouvoir être mesuré pour piloter au plus près et prendre les mesures adéquates en cas d’éventuels retards. De même, la richesse de paramétrage de S/4HANA nous permet d’adapter la solution et de venir la présenter sous forme de prototype. Cela diminue nettement l’effort de projection des utilisateurs et permet de travailler sur du concret. »

Au-delà de l’aspect méthodologie, réussir un projet S/4HANA, c’est avoir une vision claire des enjeux qui ont fait l’objet du choix de la solution. La présence d’un sponsor aide à faire prendre les bonnes décisions. Sans oublier d’y ajouter beaucoup d’humain entre les équipes client et l’intégrateur pour travailler dans le plaisir et le respect vers cet objectif commun.

S/4HANA, ne pas négliger les nouveautés et leur prise en main

Evidemment SAP accompagne son produit phare avec un certain nombre de nouveautés. Par exemple, l’interface utilisateur, qui a été complètement rénovée.

Julien-Pierre Leroy, chef de projet/ manager SAP chez Censio témoigne : « Les utilisateurs sont friands de cette nouveauté. L’interface apporte une ergonomie améliorée et de nombreux gadgets qui permettent de faciliter la vie (tableau de bord, recherche, co-pilot, tuiles…).

Malgré tout, il ne faut pas négliger les temps de mise en œuvre et de montée en compétences. L’interface Fiori n’apporte pas qu’une refonte par transaction mais a permis à SAP de repenser les processus. Ainsi certaines fonctionnalités ont été harmonisées (ex : la gestion des taux standards et des prix via la logique de condition de prix, ou la gestion des Business Partner)

Il est également nécessaire d’accorder de l’importance dans la construction des rôles métier afin d’accélérer la prise en main des fonctionnalités. Dès le début du projet, nous vous conseillons de créer des rôles par fonction pour mettre l’accent sur les indispensables par métier. Dans certains cas, il faut être aussi malin et savoir réutiliser les anciennes transactions dans Fiori pour avancer.»

S/4HANA permet également de produire des états de reporting digne de ce nom. Là aussi, il faut faire la part entre les possibilités offertes en standard, les vues pouvant être consommées avec SAP Analytics Cloud ou BO, et ce qui doit être fait avec un entrepôt de données de type BW/4HANA.

Julien-Pierre raconte : « Une bonne maitrise des capacités de reporting permet de positionner S/4HANA comme un accélérateur dans vos processus car ils offrent + de possibilités de navigation et de visualisation ».

S/4HANA permet également de produire les 1ers indicateurs de pilotage, ce qui permet de mettre en avant les investissements à vos décideurs. Et donc de l’utilité de cet investissement.

Apports métier + méthodologie moderne + appréhension des nouveautés = clés pour réussir un projet S4/HANA ?

En synthèse, voici 10 étapes, que nous avons identifié, pour vous aider à réussir votre projet S4/HANA :

  1. Repositionner ce projet comme un vecteur de transformation
  2. Documenter la liste des écarts techniques et fonctionnels
  3. Travailler avec un partenaire capable d’assurer la veille technologique et proposer les dernières nouveautés
  4. Mesurer l’efficacité et la pertinence des processus avant transformation et benchmarker les gains attendus
  5. S’assurer de la bonne direction à chaque étape projet en s’assurant de la bonne compréhension des processus cibles
  6. Présenter la solution sous forme de prototypage pour partager le périmètre fonctionnel et son avancement
  7. Avoir un sponsor avec une vision claire des enjeux du choix de la solution
  8. Accorder du temps de mise en œuvre et de montée en compétences
  9. Créer des rôles par fonction pour mettre l’accent sur les indispensables par métier
  10. Étudier clairement les fonctionnalités « standard » de la solution S/4HANA et ce qui doit être fait avec les autres solutions

Comment Censio peut vous aider ?

Evidemment, ces éléments seuls ne suffisent pas à garantir le succès total de vos projets mais ils vous permettront d’avoir en tête les phases critiques d’un projet S4/HANA.

Vous pouvez dès à présent anticiper et vous approprier les bonnes pratiques de déploiement d’un projet S4/HANA avec l’un de nos experts. Cliquez ici pour avoir + de conseil

Laisser un commentaire


Warning: touch(): Unable to create file /var/www/blog.censio.fr/wp-content/plugins/ewww-image-optimizer/debug.log because Permission denied in /var/www/blog.censio.fr/wp-content/plugins/ewww-image-optimizer/common.php on line 8744

Warning: filesize(): stat failed for /var/www/blog.censio.fr/wp-content/plugins/ewww-image-optimizer/debug.log in /var/www/blog.censio.fr/wp-content/plugins/ewww-image-optimizer/common.php on line 8751

Warning: file_put_contents(/var/www/blog.censio.fr/wp-content/plugins/ewww-image-optimizer/debug.log): failed to open stream: Permission denied in /var/www/blog.censio.fr/wp-content/plugins/ewww-image-optimizer/common.php on line 8753