Confortant sa place de numéro 1 des logiciels en Europe, SAP rachète pour quelques poignées de dollars (5,8 milliards soit quasiment le prix payé pour Business Objects) l’éditeur américain Sybase, dont un premier partenariat avait déjà été signé récemment sur les applications mobiles.

Les rumeurs vont bons trains, avec ce rachat SAP espère développer la technologie In-Memory et les bases de données en colonne (Sybase IQ) pour être moins dépendant de son concurrent Oracle en terme de base de données. D’ailleurs au Sapphire, SAP ayant déjà travaillé sur cette technologie annonce une 1ere application sur ECC et R/3 dans les prochains mois.

L’avancée technologique de Sybase en terme de technologies mobiles devrait à terme voir Netweaver Mobile (MI) se confondre avec le middleware de Sybase.

La complémentarité de la base clients des 2 éditeurs est aussi un atout majeur pour développer de nouveaux comptes.

Sybase devrait rester autonome dans un 1er et devenir Sybase, An SAP Company comme le fut Business Objects.

Gageons que l’on est en train de voir apparaître un nouveau SAP, une société qui était encore il y a quelques temps, réticente à la croissance externe.

Laisser un commentaire