Construire un entrepôt de données peut se révéler une tâche fastidieuse, mais qui s’avère plus facile à chaque nouvelle génération d’outils SAP. La promesse de l’offre SAP Cloud Data Warehouse est désormais d’en faire une tâche plug-and-play.

Si vous vous demandez :
• Comment la solution SAP Data Warehouse Cloud est-elle positionnée dans le portefeuille SAP ?
• Va-t-elle remplacer BW/4HANA ?
• Quels sont ses bénéfices et à qui profitent-ils ? Le département informatique, les métiers ou les deux ?
• Qu’advient-il des bases de données ? Dois-je les déplacer vers le Cloud ou conserver des copies de données à deux endroits ?

Nous vous donnons toutes les réponses dans cet article ! 👇

SAP Data Warehouse Cloud, qu’est-ce que c’est ?

Avant d’aller plus loin, revenons-en à la base : SAP Data Warehouse Cloud (ou encore DWC pour les intimes et ceux qui n’aiment pas les noms à rallonge) est la nouvelle solution d’entrepôt de données d’entreprise Cloud. Cette solution en temps réel, optimisée par SAP HANA – donc « in memory« – combine processus de gestion des données et outils d’analyse avancés.

Historique des entrepôts de données SAP
Historique des entrepôts de données SAP

L’outil permet l’intégration de données hétérogènes à un seul endroit, sans engager les coûts initiaux massifs que peut engendrer l’implémentation d’un data warehouse.

La solution répond donc aux besoins de tous les types et de toutes les tailles d’entreprises.

Vous êtes une petite entreprise ? Imaginez pouvoir accéder aux mêmes outils que les plus grandes… Vous modernisez votre système d’information sans devoir entièrement redévelopper vos flux et sans changer votre manière de fonctionner, et ce, tout simplement, grâce à de simples connecteurs. Vous consommez des objets BW dans DWC pour générer du reporting à la demande des utilisateurs.
C’est ce que propose SAP avec Data Warehouse Cloud !

Comment s’intègre Data Warehouse Cloud dans le paysage des solutions SAP ?

Comme à chaque sortie d’une nouvelle solution SAP, il est intéressant de comprendre comment elle se positionne dans le portefeuille des offres existantes.

DWC dans le paysage des offres SAP
Data Warehouse Cloud dans le paysage des offres SAP

SAP DWC fait partie du service cloud HANA. Il sera disponible sur la plateforme SAP HANA Cloud Services, regroupant déjà SAP HANA Cloud et SAP Analytics Cloud.
Cela signifie que les capacités HANA telles que les composants d’analyse y seront probablement également disponibles.

La place de DWC dans le paysage cloud de SAP
On voit ici clairement la place de DWC dans le paysage cloud de SAP

La plus-value de cet outil au sein de SAP HANA Cloud Services? Il va permettre de gérer une grande quantité de données provenant de sources diverses, et de l’harmoniser dans une plateforme.

L’architecture et les possibilités offertes par Data Warehouse Cloud

DWC est le lien entre la source et la consommation de données. La plateforme va permettre l’intégration de datasource Cloud ou on-premise, SAP ou non SAP, à l’aide des atouts de SAP HANA Cloud :
• Soit en virtualisant à la manière d’un SDA
• Soit en répliquant à la manière d’un SDI (et de son ami SDQ). Le stockage étant bien sûr cloud dans ce second cas.

Le in-memory et l’espace disque sont à la main de l’utilisateur. Le chargement de données peut également se faire par l’intermédiaire d’ETL externe.

SAP Data Warehouse Cloud va permettre d’associer des méta data gérées, sécurisées et gouvernées de manière centrale, jusqu’aux services de modeling et de transformations de données, dans une seule et même plateforme. Une fois les données mises à disposition, elles pourront être facilement consommées avec SAC en analytique.

Exemple d’architecture avec SAP Data Warehouse Cloud et SAP BW/4 HANA
Exemple d’architecture avec SAP Data Warehouse Cloud et SAP BW/4 HANA

Je vous entends déjà, alors que vous venez à peine de terminer votre projet de montée sur BW/4HANA : « encore un nouveau produit, je ne suis déjà plus à la pointe de la technologie ».
Que nenni ! DWC s’intègre pleinement à votre architecture et … va peut-être même la simplifier !
Vous rapatriez très probablement des données avec SDI, SLT ou même Data Services ?
C’est ici tout l’intérêt de DWC : rendre disponible et utiliser des données en dehors de votre architecture historique et ce, sans avoir à redévelopper vos flux BW ou vues HANA, simplement grâce aux connecteurs.

Bien sûr, DWC n’est pas la solution miracle à toutes vos architectures les plus avancées, surtout après des années de projets, de transformations technologiques, de maintenance et de demandes clients.
Mais il faut considérer DWC comme un outil supplémentaire permettant de pousser petit à petit vos développements et éventuellement vos données dans un cloud privé et sécurisé.

SAP Data Warehouse Cloud : quels bénéfices ?

Cet entrepôt de données « as a service » est conçu à la fois pour les utilisateurs métier et les équipes de développement. SAP Data Warehouse Cloud dispose d’une couche sémantique qui facilite l’analyse des données.
Mais attention, SAP Data Warehouse Cloud n’est pas la version cloud de SAP Business Warehouse (SAP BW).

Il combine les approches BW (une vision applicative s’appuyant sur des objets métiers) et HANA (une philosophie plus ouverte, orientée data et basée sur du SQL). Et ce, à partir d’un seul moteur de bases de données.
Le trio SAP Data Intelligence, SAP Data Warehouse Cloud et SAP Analytics Cloud permet de disposer d’un entrepôt de données complet en mode cloud comprenant la modélisation, la consommation, la transformation, la persistance et la visualisation.
L’une des nouveautés apportées par DWC est l’ajout de l’Intelligence Artificielle et du prédictif dans les entrepôts de données. Le Machine Learning surveillera, par exemple, les flux de données pour ensuite lancer des « process chain » de chargement puis fera transiter des données utiles détectées dans un Data Lake.
Dans ce cadre, on parlera de projets d’Intelligent Data Warehousing.

Qu’est ce qui rend SAP Data Warehouse Cloud différent ?

On peut déjà commencer par souligner que SAP met l’accent sur la simplicité de la configuration, du fonctionnement et de la collaboration. Et c’est déjà beaucoup !
La solution fournit des résultats rapides grâce à des modèles prêts à l’emploi et à l’intégration de sources de données variées.

SAP Data Warehouse Cloud est livré avec du contenu métier standard préinstallé sur différents modules, dès la sortie de l’emballage.
Les données et la sémantique étant facilement accessibles, les utilisateurs professionnels peuvent créer leurs propres rapports sur la base des KPI disponibles, et prendre des décisions plus rapidement et plus intelligemment.

SAP Data Warehouse Cloud permet aussi une tarification flexible : seule l’utilisation réelle des données est facturée. Si vous souhaitez avoir une vision budgétaire, la calculette SAP devrait vous aider à y voir un peu plus clair.

Détaillons maintenant les principales avancées offertes par DWC : l’intégration et la modélisation des données.

Une intégration des données élargie et simplifiée

L’intégration des données de différentes sources est devenue plus facile. DWC offre la souplesse nécessaire pour gérer et combiner des données (structurées, semi-structurées et non structurées) issues d’environnements cloud, hybrides, ou on-premise, provenant de plusieurs systèmes.

Intégration des données avec SAP DWC
L’intégration des données avec SAP Data Warehouse Cloud

SAP offre également un accès ouvert aux outils ETL tiers pour importer n’importe quelle source de données en collaborant et développant des connecteurs spécifiques (Informatica, SAS …).

Concernant le reporting, SAP Data Warehouse Cloud pourra se connecter efficacement aux solutions analytiques avancées, issues de SAP ou non. SAP Data Warehouse Cloud est livré avec un ensemble complet de connecteurs, qui simplifie l’accès aux données, peu importe le lieu et la source.
Plus de 170 connecteurs seront ainsi disponibles dans la plateforme d’intégration d’API SAP Cloud Eléments. Cela élargit considérablement les options d’obtention et de combinaison de données à partir de sources SAP, non SAP et externes. D’ailleurs, SAP encourage le développement de connecteurs spécifiques et se veut plus ouvert aux autres outils.

Plus de collaboration et d’indépendance pour tous via la modélisation des données

Les utilisateurs métiers souhaitent pouvoir créer du reporting de façon rapide et agile, en confrontant les données opérationnelles (ERP, CRM…) à des informations externes (applications métier tierces, sites Web, réseaux sociaux, IoT…).
Avec les entrepôts de données traditionnels, ce processus reste difficile, chronophage, et de nombreux ateliers peuvent être nécessaires pour adapter les modèles de données existants à de nouveaux besoins.

La solution DWC permet à tout le monde de parler le même langage en termes de métadonnées, de dimensions et de mesures : il n’y a pas de confusion sur les termes techniques.
Cela permet une meilleure collaboration et une analyse étendue. SAP Data Warehouse Cloud offre également la possibilité de retracer les données jusqu’à la source, donnant ainsi aux utilisateurs une meilleure compréhension des flux de données et des transformations auxquelles elles ont été soumises.

Pour répondre aux attentes des clients en matière de Cloud, SAP associe SAP HANA à sa technologie de « conteneurs ».

Concept des conteneurs dans SAP DWC
Le concept des conteneurs (ou « spaces ») dans SAP DWC

Appelé « Space », il s’agit d’un environnement de travail virtuel, une zone sécurisée dans laquelle les membres peuvent consommer et modéliser leurs données. Les données d’un space ne sont pas accessibles en dehors de ce dernier, sauf si elles sont partagées avec un autre espace ou exposées à la consommation. Ces espaces sont découplés, mais peuvent donc être ouverts pour un accès flexible, permettant ainsi à vos utilisateurs de collaborer sans avoir à se soucier du partage de leurs données.

La séparation des espaces facilite la réplication des espaces de travail pour des utilisateurs similaires ou la provision de nouveaux espaces de travail adaptés aux différentes exigences de l’entreprise. L’administrateur peut, quant à lui, décider de la quantité allouée au stockage et en mémoire, ainsi que de l’importance de votre space par rapport aux autres espaces (on parle de priorité de traitement). Cette technologie permet d’optimiser la gouvernance des données, la sécurité, l’audit et la conformité.

Configuration d'un "space"
Configuration d’un « space »

La modélisation des données dans SAP Data Warehouse Cloud peut s’effectuer à l’aide de deux méthodes : SQL ou graphique. La modélisation graphique implique que les utilisateurs métier créent leurs propres modèles, tandis que la modélisation SQL nécessite l’intervention de l’informatique.

Le Data Builder disponible dans DWC va permettre aux utilisateurs d’acquérir et de combiner des données, de créer des tables/vues sur des sources de données variées puis de créer des flux de données à destination des outils de reporting. Ceux-ci pourront être consommés directement par SAP Analytics Cloud.

Interface du data builder dans SAP DWC
Interface du Data Builder dans SAP DWC

Vous pouvez manipuler de nombreuses sources au travers du Data Builder :
• Des fichiers plats CSV
• Des tables de bases de données (exemple : les tables de S/4HANA)
• Des extracteurs de données standards SAP (Ces extracteurs remonteront les données en FULL dans la vue et un abonnement sera créé dans ODQMON à chaque requête)
• Des vues HANA.
Vous pourrez également créer des structures de tables avec leurs types (Analytical Dataset / Relational Dataset / Dimension) et les colonnes qui vont la composer (Type / Taille / Sémantique).

SAP BW/4HANA ou Data Warehouse Cloud?

Vous l’avez compris, SAP Data Warehouse Cloud présente de nombreux avantages :

Ouverture avec une intégration de données issues de différentes sources
Simplicité et autonomie pour les utilisateurs métier grâce aux espaces
Sécurité grâce aux données sécurisées et gérées en central
Rapidité de mise en service avec des modèles prêts à l’emploi
Réduction du Coût Total de Possession, via l’absence de frais de matériel et de maintenance
Flexibilité tarifaire avec un modèle de prix basé sur la consommation.

Mais alors… quelle solution choisir ?

BW/4HANA et Data Warehouse Cloud : pour qui, et pour quoi ?

Déjà, rassurez-vous : dans les deux cas, vous aurez accès à une solution unifiée, c’est-à-dire une solution de type ETL, qui vous permettra d’extraire, de transformer vos données via vos différentes modélisations puis de les stocker ou de les charger pour afficher votre reporting.

L’avantage de BW/4HANA, c’est sa « maturité ». La solution est l’héritière d’une lignée d’outils améliorés au fur et à mesure des supports package et versions. On retrouve notamment un business content extrêmement complet pour tous les modules SAP, proposant des flux, des vues et des rapports.

Quand on évoque BW/4HANA, on pense forcément de la partie HANA. Elle offre des performances impressionnantes dans la consommation ou la réplication de la donnée en temps réel, facilitées par du stockage in-memory et en colonne. Côté back-end, l’utilisation du SQL au profit de l’ABAP et, surtout, la construction de flux de données majoritairement en vue graphique ont grandement amélioré le confort des développeurs.

SAP Data Warehouse Cloud, de son côté, représente une solution innovante basée sur de la scalabilité à la demande, et sur laquelle une roadmap ambitieuse est affichée. L’ouverture vers les autres systèmes Cloud et, en général, vers les systèmes SAP, est un atout majeur de la solution. De plus, lorsque l’on parle de solution SaaS, on pense forcément à la livraison en continu de nouvelles fonctionnalités et à la correction des bugs.
L’intégration native avec les solutions HANA Cloud Data Lake, SAC et bientôt avec SAC planning en font l’outil privilégié pour des interconnexions totales et compatibles, sans devoir passer par une multitude de couches sémantiques. DWC est livré avec des licences SAC afin de pouvoir consommer vos données directement dans l’outil de reporting.
Côté développeur, vous pouvez construire votre flux de données par l’intermédiaire de vos graphical views ou de vos requêtes SQL, et ce, avec les mêmes utilisations que pour les graphical. Une console SQL est également disponible pour vos tests.

Graphical View dans le Data Builder
Graphical View dans le Data Builder
SQL View dans le Data Builder
SQL View dans le Data Builder

L’accès à la donnée SAP et non SAP est grandement simplifié, et ce, grâce à un nombre conséquent de connecteurs. Vous pourrez ainsi créer des modèles de données comprenant des jointures entre des sources de données hétérogènes, sans trop vous poser de questions.

Entity-Relationship Model dans le Data Builder
Entity-Relationship Model dans le Data Builder

Vous pourrez isoler fonctionnellement votre solution et répondre à une gestion assez fine des accès aux données et de la sécurité. DWC permet la préparation des données par les équipes IT puis la consommation par les utilisateurs. L’avantage est que la couche sémantique est similaire pour toutes les équipes. Cet outil plus axé self-service est donc parfait pour les pôles de pilotage n’ayant pas forcément de background IT.
Nous notons un point de vigilance cependant. Pour le moment, il manque quelques fonctionnalités permettant de reproduire le modeling sur HANA, ce qui pourrait poser des problèmes – notamment sur les sujets complexes que l’on peut rencontrer dans en Business Intelligence.

Le comparatif : BW/4HANA et Data Warehouse Cloud

Voici un tableau récapitulatif pour vous aider dans votre réflexion (et parce que l’on est sympa chez Censio Karamba! 😉).

Infographie : comparatif BW/4HANA et DWC
Le comparatif BW/4HANA et Data Warehouse Cloud

Notre conseil pour la fin : commencer petit avec SAP Data Warehouse Cloud

Avec SAP Data Warehouse Cloud, vous avez le choix entre déplacer des données vers le Cloud en répliquant des ensembles de données ou accéder à des données à distance.

Cette approche permet à l’organisation de trouver le bon équilibre entre déploiement on premise et Cloud.
Ainsi, par exemple, une entreprise disposant de grandes bases de données on premise ne sera pas contrainte à tout déplacer vers le Cloud en mode «big bang».
Avec SAP Data Warehouse Cloud, les utilisateurs professionnels peuvent étendre les données existantes partagées sur site avec leurs propres données dans le cloud.
Le service informatique peut également utiliser SAP Data Warehouse Cloud pour créer de nouveaux scénarios dans le Cloud, basés sur ou combinés avec des données sur site, permettant une évolution vers un entrepôt de données cloud à part entière au fil du temps.


Vous souhaitez découvrir la solution SAP Data Warehouse Cloud et les bénéfices qu’elle pourrait apporter dans votre contexte ? Visionnez notre vidéo / démo, et retrouvez tous les conseils de nos experts !