SAP a commencé à communiquer sur ses résultats de 2013, au niveau mondial mais aussi en France.

  • L’objectif de SAP annoncé depuis plusieurs années d’atteindre 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015 est décalé… La faute semble t’il aux offres Cloud qui bouleversent le paysage. Pour consoler les investisseurs, SAP parle désormais de 22 Md€, mais en 2017.
  • De même pour l’objectif de marge opérationnelle à 35% repoussé lui aussi en 2017… le Cloud, qui oblige SAP à investir lourdement pour maintenir ses positions sur le marché pèse sur les marges (même si la rentabilité à terme s’annonce très bonne).

  • Hausse du CA, timide percée des offres HANA et Cloud


    Les principaux chiffres sont les suivants :

  • Le chiffre d’affaires monde s’élève à 16,8 Md d’euros (à taux de change constant – l’euro fort n’aidant pas SAP il est vrai)
  • sur cette somme, les ventes de licences logiciels ont reculé de 3% à 4,5 milliards d’euros (soit 26% de l’activité)
  • le CA généré par HANA croît de son coté de 70% ces douze derniers mois, représentant 664 millions d’euros (soit 4% de l’activité). C’est une belle croissance, mais le poids de cette offre reste tout de même relativement faible, surtout au regard du battage intense depuis plusieurs année autour de HANA dans la communication et le marketing de l’éditeur.
  • le Cloud représente 697 M€ de CA (soit 4% de l’activité). Ce sont surtout SuccessFactors (SF pour les intimes) et Arriba qui tirent les ventes.
  • A fin 2013, SAP parle de 3000 clients HANA dont 800 sur la seule suite HANA ECC (ce qui est assez impressionnant, il faut bien avouer, et à priori au delà des objectifs de l’éditeur.)

    De très bon chiffres en France

    La France de son coté affiche une croissance à deux chiffres sur ses ventes de logiciels. Le quatrième trimestre est qualifié d’excellent par les responsables de SAP.

    Les grosses signatures mise en avant par l’éditeur en France sont Danone (qui a sélectionné SuccessFactors), Décathlon qui travaille sur sa logistique avec notamment BW HANA, Faurecia, Arkema et Eramet.

    Les ventes HANA, qui peinaient en France, semblent bien démarrer, SAP France annonçant de nombreuses annonces pour début 2014.

    Enfin, SAP France annonce que les efforts vont être encore intensifiés sur ses quatre industries stratégiques : le secteur public, le retail, le secteur financier et les télécoms.

    Laisser un commentaire