La rumeur est ancienne, mais celle-ci a fait un retour en force ces derniers jours…

En effet, Microsoft a lancé lundi dernier la première émission obligataire de son histoire pour 3,75 milliards de dollars, alimentant les spéculations que le groupe accumulait les fonds pour se lancer dans une importante opération de croissance externe (d’autant plus que le géant de Redmont a déjà un beau trésor de guerre en cash)

Il n’a pas fallu plus pour que la rumeur se relance… rumeur démentie par les deux parties :
le jour même le co-président du directoire de SAP, Leo Apotheker, a déclaré que SAP devrait rester indépendant, et le lendemain Steve Ballmer a qualifié de rumeurs les informations de presse disant que le géant américain des logiciels pourrait racheter SAP.

Mais comme dit la sagesse populaire, il n’y a pas de fumée sans feu…

Laisser un commentaire