Première annonce de résultat trimestriel pour Nicolas Sekkaki (ndlr : nouveau boss de SAP France depuis mars), qui a eu le plaisir d’annoncer des chiffres assez impresionnants :

  • CA de 107 millions d’euros, en croissance de 7% sur 1 an (à titre de comparaison, l’Allemagne fait +3%)
  • Un volume d’affaire en hausse de 9%, ce qui veux dire que la ‘taille’ des contrats baisse. Il a signalé qu’il n’y avait pas de deal de plus de 5 M€, et que la Business Intelligence avait eu une forte croissance. A date, En guise de répartition par types de produits, 60% des revenus sont générés par l’ERP et 40% par le décisionnel.)
  • De beaux contrats ont été signés dans les secteurs ‘stratégiques’ : le public (Défense et Education) et la banque-assurance (SG, Groupama)
  • Le marché PME progresse, mais pas assez vite. Dans ce domaine, et c’est n’est pas une psurprise, les contrats se signent en majorité via des partenaires
  • Il convient de signaler que ces résultats sont en fait les derniers de l’ancienne direction, Nicolas Sekkaki étant arrivé début Mars.

    Laisser un commentaire