SAP a publié ses résultats du Q2 2013 la semaine dernière. La croissance reste solide, avec une forte hausse du Cloud et de HANA.

HANA en hausse, mais encore calme en France

HANA a été un moteur de croissance en contribuant à hauteur de 102 millions d’euros au chiffre d’affaires logiciel sur le quarter. Ce qui nous permet d’estimer un nombre de nouveaux clients HANA de l’ordre du millier. SAP s’attend à générer entre 650 et 700 millions d’euros de CA sur HANA en 2013.

Interrogé sur le marché Français, Franck Cohen, président SAP EMEA, a confirmé ce que nous voyons sur le terrain, qui est que les clients Français prennent le temps de réfléchir… Cela étant dit, les perspectives pour la fin de l’année semblent meilleures pour HANA en France.

Le cloud Flambe !

Le cloud affiche une progression de 206%, à 159 millions d’euros. Les investissements de ces dernières années (R&D et rachats : SuccesFactor, Ariba) commencent à payer

Franck Cohen, a souligné que « la transformation vers le cloud a été plus rapide aux Etats-Unis notamment sur la partie RH et CRM, ce qui a un impact sur les ventes de licences». Concernant l’Europe, la croissance du chiffre d’affaires a été de 3%, avec de très fortes disparités entre le nord (qui adopte le Cloud) et le sud (qui y va plus doucement)

Baisse des prévisions de SAP

SAP a en même temps abaissé jeudi sa prévision de chiffre d’affaires, le chiffre d’affaires 2013 du groupe devrait progresser de 10 %, contre une estimation initiale comprise entre 11 % et 13 %. La situation en Asie semble être préoccupante pour SAP (ralentissement de la Chine et impact sur les partenaires commerciaux de ce dernier)

Élément qui a visiblement chagriné les investisseurs, l’action s’inscrivant en baisse de 4,5% sur 5 jours et de plus de 9% depuis janvier 2013 (Oracle avait également déçu les investisseurs en juin, l’action SAP avait déjà été pénalisée)

Autre point, la marge opérationnelle augmente moins vite que le CA (10% vs une hausse de 12% du CA).

Changements à la tête de SAP

Autre nouvelles, publiée ce jour, Jim Hageman Snabe, co-p-dg de SAP quitte la direction pour le conseil de surveillance, laissant la place libre à Bill McDermott (effectif l’an prochain). C’est la fin de la direction Bicéphale mise en place après le départ de Leo Apotheker début 2010.

////////// Ajout du 23/07.

D’après la presse spécialisée, la mise à l’écart de Snabe semblait inévitable. Lors de la répartition des jobs en 2010, les rôles avaient été clairement définis entre les deux hommes, avec M. McDermott axé sur les ventes et M. Snabe à la supervision du développement produit.

Hors Vishal Sikka (M. HANA et l’homme qui monte chez SAP), a été nommé fin mai à la tête du développement de logiciels SAP, empiétant donc largement sur le rôle de Jim Hagemann Snabe.

Laisser un commentaire