SAP vient d’annoncer une évolution de sa politique de maintenance., à compter du second semestre les nouveaux clients se verront appliquer le service prémium (24H/24 – 7J sur 7, niveau de SLA plus élevé), actuellement optionnel.

Cette évolution implique un coût de maintenance annuel plus élevé pour le client, 22% du prix catalogue de la license versus 17% actuellement.

Les réactions des analystes sont mitigées, certains pointent que SAP s’aligne sur Oracle en terme de coût de maintenance – donc que SAP renonce à un avantage compétitif. D’autres soulignent que les éditeurs dans leur ensemble n’offrent pas un service de maintenance à la hauteur du prix facturé.
SAP a annoncé aussi qu’il n’était pas question d’étendre ce servicce obligatoire aux clients actuels, même si l’on imagine que cela doit être tentant pour l’éditeur.

Laisser un commentaire