Petit résumé de ce sujet “chaud bouillant” qui agite le petit monde de SAP :

2007

-lancement de l’enteprise support par SAP : support ‘haut de gamme’ facturé 22%
vs 17% pour la maintenance classique.

– les nouveaux clients se voient d’office affecter l’enterprise support.

2008

– rachat de Business Objects (qui facture depuis toujours 22% de maintenance à ses utilisateurs)

– Juillet : SAP annonce qu’il va dorénavant imposer au niveau mondial, un taux unique de 22% en généralisant le contrat « Enterprise Support » à tous les clients, aussi bien pour les licences acquises que pour les nouveaux acquéreurs.

– Eté : ‘émoi’ très fort chez les clubs utilisateurs, qui s’unissent et fondent le SUGEN (SAP User Group Executive Network – clug mondial des clubs utilisateurs) pour peser sur les prises de decisions de SAP.

– Automne : tournée mondiale des dirigeants de SAP afin d’expliquer cette augmentation. Leo apotheker passera à la convention USF de Tours le 15 octobre 2008.

2009

– 29 avril : dans un rare geste d’apaisement, SAP lie la mise en place de l’enterprise support aux résultats d’un ambitieux prog ‘KPI’ visant à mesurer le ‘TCO’ des application SAP. Ce projet est géré par le Gartner et le SUGEN), ci joint un extrait du communiqué de presse de l’USF:

lien vers le communiqué de presse /Article du blog Censio

Le compromis obtenu porte sur le lancement d’un programme élaboré
conjointement pour établir des indicateurs clés de performance (KPI) chargés de définir
et de vérifier comment les clients peuvent évaluer les services de l’Enterprise Support de
SAP. Dans cette volonté commune d’élaborer un système de benchmarking, les résultats
de l’application de ces KPI seront mesurés et observés auprès de clients représentatifs
sélectionnés. Pour démontrer son engagement vis-à-vis de ses clients, SAP annonce
également un plan destiné à aligner le prix de l’Enterprise Support conformément à un
cycle de maintenance étalé sur sept ans.

Ainsi, l’augmentation prévue du prix de la maintenance de 8 % par an, qui permettait
d’atteindre les 22 % en 2012, est maintenant reportée en 2015, ce qui réduit à 3,1 %
l’augmentation annuelle à partir de 2010. De plus cette augmentation est associée à un
système de mesure visant à démontrer concrètement la valeur correspondant à cette
augmentation. À cet effet, une équipe de travail commune, SAP-SUGEN, formée en
novembre 2008, à laquelle l’USF participe, a établi un indice de performance (SUGEN
Value Key Performance Index – SUGEN KPI Index) chargé d’évaluer sur la durée, la
satisfaction des clients sur les services apportés par l’Enterprise Support. Pour veiller à
ce que tous les clients puissent réaliser un retour sur investissement de l’Enterprise
Support et qu’ils aient les moyens d’évaluer, par des mécanismes transparents, le service
rendu par rapport au prix de la maintenance, SAP a accepté de suspendre la hausse des
prix si les KPI ne sont pas atteints

– fin 2009, le projet KPI patine, des demissions en haut niveaux sont annoncées, et SAP se voit obligé de reporter la première hausse. Article du blog Censio

2010

17 janvier : SAP renonce. Le tarif Standard de maintenance qui devait théoriquement disparaître, revient dans le catalogue de l’éditeur… c’est un coup dur porté à Léo apotheker qui avait bataillé dur pour cette évolution de la maintenance.

Une des raisons de ce revierement serait lié à une longue liste de clients SAP qui étaient tout simplement prèt à se passer de maintenance (ou a faire appel à des tiers), point potentiellement dévastateur pour SAP. A noter tout de même que la maintenance standard revient à 18% (soit 1% de hausse) et sera indexée sur l’inflation.

Laisser un commentaire