Beaucoup d’interrogations se posent pour une montée de version vers BI 7.0. En effet, les fonctionnalités décrites par l’éditeur sont plutôt alléchantes : outils de reporting désormais fonctionnels, fonctions d’éditions et intégration web, BIIP, Webdynpro….

Il faut tout de même avant de se lancer dans une telle opération, se poser la question des pré-requis et des impacts de la montée de version. Et ce sont aussi également les questions que vous devez certainement vous poser sans avoir une idée précise des réponses, étant donné la sortie récente du produit.

Evidemment, nous n’allons pas détailler l’ensemble des points à vérifier mais parcourir les grandes lignes des pré-requis et changements.

1er point : Hardware

Netweaver 2004s est un concentré de produits contenant plusieurs outils assez gourmands qu’il vous appartient d’installer ou non. Outre le BW classique, il comporte aussi des nouveautés indispensables : Entreprise portal (pour l’utilisation des requêtes en 7.0), J2EE (serveur Java pour l’utilisation des nouveautés), WAS (Web application server) … C’est à dire, beaucoup de produits et de puissance à fournir au niveau de votre système. Certains recommandent même un serveur “stand alone” rien que pour la mise en place du J2EE (option offerte lors de l’installation)

Au niveau de l’espace disque, SAP porte à 20% d’espace supplémentaire à fournir par rapport à un volume existant.

2ème point : Les postes clients

Là aussi, une attention est à fournir, les outils type Bex, Wad nécessitent l’installation de programmes (type .Net) et des versions de Microsoft Office assez récentes. Il ne va pas sans dire que les postes clients doivent aussi être plus musclés pour accueillir ces nouvelles applications.

3ème point : La migration

Que provoque la migration en terme d’impacts et que doit-on prendre en compte dans tout chiffrage ? Plusieurs points à ce niveau :

Mise à jour de votre base BW (pre-requis)
Kernel, Oracle et plug-ins à mettre à jour.

Pas de modifications de vos structures existantes.

Netweaver 2004s comprend une version émulée des versions 3.x. Vous pouvez donc conserver les structures actuelles ainsi que leurs fonctionnements. Néanmoins, si vous aviez, au prélable, des soucis de performance, il peut être intéressant de prévoir de refaire les flux en version 7.0 afin de bénéficier des optimisations possibles.

En résumé, si vous n’avez pas besoin des fonctionnalités 7.0, il est possible de continuer tel quel

Migration des requêtes.

Pour bénéficier des fonctionnalités de construction de requêtes, il est nécessaire de migrer les requêtes, cela consiste à ouvrir les requêtes une par une et à les resauvegarder. Cela permet de compiler le programme se cachant derrière en version 7.0. (Il en est de même pour les web templates) Vous pourrez alors passer par Entreprise portal pour accéder aux requêtes.

Migration des autorisations.

SAP a décidé de changer sa stratégie sur l’implémentation des autorisations. Outre de nouveaux objets d’autorisation, la limitation à des valeurs de caractéristiques a aussi changé. Il faudra donc prévoir lors de votre migration, un budget refonte des autorisations et recettes.

4ème point : Après la migration

Autant le dire, il y a encore quelques bugs dans le système. Mais, à partir, du SP10, le système commence à être fiable. Il ne faut pas négliger de passer les support packages.

En conclusion, la migration vers Netweaver 2004s n’est pas une opération neutre, contrairement à un passage 3.0 vers 3.5. Il n’en reste pas moins vrai que bien budgété et bien planifié, le projet de migration peut aller vite !

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

http://www.censio.fr

contact@censio.fr

Laisser un commentaire