Avec les précédents services packs, SAP avait affirmé sa volonté de faire de HANA une plateforme dédié du Big Data et Internet of Things (IoTs) en proposant de nombreuses évolutions telles que le Remote Data Sync ou encore le SPARK Adaptater.

L’accent était aussi mis sur la mobilité avec la sortie de nombreuses applications (développement et administration) en mode Web.



Le mois dernier A la fin de l’année dernière, un nouveau SP de SAP HANA est sorti, le 11e du nom. L’innovation est-elle toujours au rendez-vous chez SAP ?
[ndlr : petite envolée lyrique de l’auteur, qui a placé la sortie du SP bien trop tard – modification du 3 mai 2016]




Nous allons vous passer en revue rapidement les nouveautés de ce service pack.


Administration & Monitoring :


• Amélioration du monitoring avec l’ajout de vues pour suivre les instructions DDL et l’enrichissement des vues de monitoring des connexions et instructions SQL.



• Accès aux logs et aux services de la base HANA depuis le SAP HANA Cockpit lorsque la base est arrêtée.



• Enrichissement du SAP HANA Cockpit avec des applications de monitoring sur la sécurité et la gestion du “Dynamic Tiering” (gestion des données chaudes/froides).

HAN_IMG_1_SECU


Sécurité :


• La gestion des certificats depuis le SAP HANA Cockpit a été simplifiée.



• De nouvelles fonctions de contrôle d’injections de SQL sont disponibles. Ces fonctions sont notamment utiles dans en cas d’utilisation de SQL dynamique.


Modélisation :


• Il est maintenant possible de convertir les Analytic/Attribute Views en Calculation Views et les Privilèges Analytique en SQL-Based Privilege analytics.


• Les Full Outer Join et Right Outer Join sont disponibles comme jointure dans le vues HANA.


• De nouveaux Opérateurs d’aggrégations sont disponibles dans les blocs Star Join : Average (Moyenne), Variance, Déviance.


• Les expressions SQL sont supportées dans les filtres, les colonnes restreintes et les inputs parameters.


• La gestion du cache pour les vues a été améliorée, il est notamment possible de personnaliser une période de validité du cache pour chaque vue.


• Les SQL-Based privilege Analytique peuvent être utilisés avec les CDS (Core Data Service) Views.


• les données peuvent être filtrées dans les nœuds UNION à partir de tables de métadonnées.


Smart Data Integration :


• Ajout de nouvelles sources de données : Excel, Vue de base de données et Calculation View (avec Input Parameter)

• Il est possible de faire un Data Preview sur chaque nœud de transformation.

• Nouvelle transformation Hiérarchique : Il est possible de transformer des données aux format XML en format relationnel.


Backup & Recovery :


• La restauration de backup peut être reprise suite à une erreur lors du chargement des Logs.


Intégration de HANA et HADOOP :


Pour améliorer l’intégration de HADOOP et de HANA, un nouveau connecteur SAP HANA Vora est intégré.
SAP HANA Vora est le nouveau moteur de requêtage in-memory pour SPARK et HADOOP.

HAN_IMG_2_VORA


Predictive Analysis Library (PAL):



• De nouveaux algorithmes sont disponibles :



– Des modèles de classification/clustering incrémentaux ont été ajoutés. Ces modèles s’adaptent progressivement aux changements de conditions et de comportements (sans calcul complet du modèle).



– les forêts aléatoires : Un modèle de prévision basé sur l’élaboration de plusieurs arbres de décision (Classification et Regression). Ce modèle de prévision est l’un des plus fiables et des plus performants.

PAL_IMG_1_RND_FOREST


• la régression logistique a été améliorée avec l’optimisation du paramétrage par descente du gradient. Cette méthode d’optimisation est très rapide et permet le traitement de volumes de données beaucoup plus importants.



• Amélioration de l’intégration de HANA et de R : Plusieurs R serveurs peuvent être connectés avec une base de données HANA, il est donc possible de distribuer les calculs.


Conclusion :


Bien que n’apportant pas d’innovation majeur, le SP11 confirme les orientations prises par SAP avec les précédents SP et leurs apportent de la maturité :


• Simplifier et unifier les taches d’administration au travers du SAP HANA Cockpit .

• Intégrer le Big Data et les IoTs (Internet Of Things) avec SAP HANA Vora.

• l’abandon des analytics views et des attributes views au profit des calculations views.

Laisser un commentaire