Lorsque l’on doit choisir une base de données pour un projet informatique, il y a pléthore d’options :

  • Les BDD « classiques » comme Oracle, DB2, SQL Server, ou MySQL
  • Les bases « NoSQL » type Cassandra, MongoDB, ou autre

SAP annonce qu’HANA est son produit qui a eu le plus de succès le plus vite de l’histoire de la firme (ici : http://www.saphana.com/community/blogs/blog/2013/04/04/sap-hana-crosses-the-chasm)

Certes, SAP parle beaucoup d’HANA, et le pousse comme rarement on a vu un éditeur pousser un produit.

Mais quel a été le vrai impact d’HANA sur le paysage des bases de données ?

Le site web db-engines.com publie tous les mois un tableau de popularité des bases de données (la méthodologie de calcul des « poids » relatifs des bases est détaillée ici).

Au mois de Janvier 2014, HANA arrive en 25e position (la même place qu’en décembre 2013) avec un score de 12.32. Score à comparer avec celui d’Oracle (en 1ere place avec 1467.79) ou SQL Server (3e place avec 1226.02).

Ce classement quelque peu bas pour HANA ne montre cependant son évolution, que l’on peut suivre via ce graphique :

bdd

Comme on peut constater, HANA progresse, très lentement mais surement, alors que les autres bases affichés (Oracle, MySQL, SQL Server) ne bougent quasiment pas, voire décroissent.

SAP HANA reste donc une base de données très jeune, avec beaucoup à prouver, mais son évolution reste à suivre.

2 commentaires pour “Quel impact a eu SAP HANA sur le paysage des bases de données ?”

  1. Guillaume Garcia dit :

    Quelques remarques sur ce comparatif :
    1) les 3 premiers sont – comme évoqué – des SGBD “classiques” qui sont utilisés pour les petits ou les gros volumes, du simple site Web (ex : LAMP) aux grosses bases analytiques. Il ne me viendrait pas à l’esprit de choisir HANA pour gérer les quelques comptes utilisateurs de mon site par exemple…
    Bref, ils ne jouent pas dans même cour.
    2) ne pas perdre de vue que l’échelle du graphe est logarithmique et que la maille temporelle est le mois donc la” très lente progression” est à relativiser… !

    Qu’en pensez-vous ?

  2. tbecquet dit :

    Bonjour Guillaume, comment vas tu ?

    Il est vrai que l’échelle logarithmique est trompeuse et que cette progression reste remarquable (SAP a annoncé une croissance des ventes de HANA de 69% 2013 pour $902 million, ce qui est honorable pour un produit qui a quelques années)

    Je suis d’accord avec toi, HANA n’est pas une SGBD classique, et les utilisations sont bien entendu différentes (le prix aussi…)
    Cela étant dit, SAP annonce viser la 2eme place du marché des bases de données en 2015, cette comparaison n’est donc pas totalement fortuite.

Laisser un commentaire