La migration de la base de données ayant été réalisée, votre système SAP BW-HANA est prêt pour une simplification drastique de l’architecture logicielle.

Dans un premier temps, les fonctionnalités HANA sur les infoproviders sont activées pour optimiser les performances de votre solution sans remettre en cause l’existant. Les steps techniques de calcul d’agrégats, d’indexation de la base de données lors des chargements deviennent obsolètes.

Dans une deuxième phase, la simplification de votre architecture va pouvoir être engagée. Elle va se traduire par la réduction des couches au sein du dataware : les couches d’agrégation type cube deviennent caduques et les couches de transformation de données peuvent être simplifiées.

LSA - BW-HANA

Etape 1 : Infoproviders HANA-Optimized

– Migration des cubes standards vers cubes HANA-Optimized
Pour les infocubes existants, il est nécessaire de choisir ou non de les migrer vers une modélisation HANA-Optimized. A noter que les nouveaux cubes seront créés directement en mode “HANA-Optimized”.

La modélisation de cube HANA-Optimised apportent la simplification des processus d’alimentation de la couche Data Marts (Suppression des steps de calculs d’index et agrégat) ainsi que la simplification de la modélisation des objets (plus de dimensions line-item, haute cardinalité…). En revanche, il faut prévoir tailler la mémoire du système en conséquence.

– Migration des DSO vers DSO HANA-Optimized
Jusque mi 2013, il était nécessaire de configurer manuellement l’option “Hana-Optimiezd” DSO par DSO pour bénéficier des gains de performance de chargement. Cette modélisation avait pour impact de stocker les données de Change log en mémoire.

Afin de limiter l’usage de la mémoire, SAP est revenu sur cette modélisation. A partir de BW7.30-SP10 / BW7.31-SP9 (ou application de la note OSS 1849497 sur les versions antérieures), le DSO standard est un DSO optimisé sans configuration particulière (Le DSO Hana Optimized est obsolète !).

Etape 2 – Simplifier les architectures applicatives existantes

La puissance HANA combinée aux nouvelles fonctionnalités de la version SAP BW 7.3 vont permettre une refonte du LSA (Layered Scalable Architecture).

Les performances BW-HANA des requêtes sur les DSO et sur cubes sont similaires.
– Les données des couches d’acquisition peuvent être accédées directement au niveau de granularité le plus fin avec une garantie de performance.
– La modélisation de la couche métier (Data marts) utilisant des infoproviders type infocubes devient obsolète (Attention à respecter les pré-requis).

Les couches Data marts peuvent être virtualisées.
SAP propose un nouvel infoprovider en version 7.3. Le “composite Provider” offre la possibilité de créer des vues entre tous les types infoproviders. Les transformations de données peuvent être modélisées via des jointures entre les objets (inner, left outer, union join). Lors de l’exécution de la requête, les calculs sont réalisés directement dans la couche HANA (Versus ABAP pour les Infosets).

Les réductions des volumes de la base de données obtenues pour la mise en oeuvre de ces simplifications d’architecture doivent être intégrées dans le calcul du sizing de la mémoire du système cible et donc dans les coûts d’acquisition des licences HANA.


Warning: getimagesize(https://france-7e70.kxcdn.com/wp-content/themes/DarlingTemplate/img/tromb/lmauberret.png): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /var/www/blog.censio.fr/wp-content/themes/DarlingTemplate/single.php on line 57

Laisser un commentaire