Les projets d’upgrade BW vers la version 7.3 sont généralement “tirés” par l’obligation d’aligner les versions composants applicatifs SAP sur la roadmap de l’éditeur. La durée de vie de la version SAP BW 70 n’est pas illimitée et la cohérence des versions applicatives entre SAP ECC (EhP6) & BW est à assurer.

Cela n’est pas très convaincant pour décider les sponsors !

Dans la balance pour favoriser une décision de lancement de projet d’upgrade SAP BW 7.3, il ne faut pas manquer de mettre en avant les nouveaux leviers favorisant des gains de productivité pour la DSI !

  • Des apports immédiats suite à upgrade
  • De nouvelles fonctionnalités pour faciliter la mise en œuvre des futurs projets.

Quelques gains immédiats avec SAP BW 7.3

Une Ergonomie des outils de modélisation plus intuitive

Un ensemble de modifications de l’ergonomie des outils de modélisation (RSA1) ont été apportées pour rassembler toutes les fonctions utiles aux consultants & aux exploitants (Visualisation du flux de données complets, Intégration BI-IP dans la couche ABAP, monitoring des chaines de chargement optimisé,…). Quelques clics en moins tous les jours, un apport dérisoire ? Les évolutions sont bien trouvées et c’est désormais plus simple de naviguer dans l’outil. Autant de temps gagné pour la maîtrise d’oeuvre et les équipes d’exploitation !

Des gains de performance de l’ETL

Les processus de transformation de données ont été optimisés (Etape d’activation des DSO plus rapide, règles de transformation optimisées,…) : Le plan batch est plus rapide et se termine plus facilement à l’heure. C’est donc moins d’incidents et plus de temps pour optimiser les solutions existantes.

Des fonctionnalités pour faciliter la mise en oeuvre des nouveaux projets

1 – Standardiser les processus ETL

Le principal apport de cette standardisation est la suppression des spécifiques client implémentés dans les transformations complexes (Start-routine et End-routine) et leur remplacement par un processus paramétrable.
SAP propose désormais dans les options de customizing standard :

1 – de contrôler l’intégrité des valeurs de référentiel pour chaque objet dans les transformations.

Controle référentiel

Transfo sur DSO2 – un nouveau type de règle de transformation avec lecture d’une source externe type “DSO”.

A l’usage, ces deux apports sont véritablement des accélérateurs de projets:
– Moins de traitements spécifiques, moins de complexité : la solution est plus simple à mettre en oeuvre et le projet s’affranchit du passage obligé par un développeur ABAP confirmé. En quelques clics, le processus est modélisé.
– Combien de solutions BW avec les routines complexes mal implémentées qui génèrent des temps de traitement inappropriés ? SAP garantit désormais la performance des processus ETL via un code optimisé.

2 – Simplifier la modélisation des processus ETL

Sur ce thème, deux fonctionnalités sont à prendre en compte et à utiliser :

1 – La possibilité de créer des transformations à partir d’une requête : c’est une fonctionnalité efficace pour remplacer les solutions se basant sur des processus APD.

2 – La mise en oeuvre d’un modèle de partitionnement sémantique (SPO) :

Il n’est plus nécessaire de créer des modélisations permettant la répartition des volumes de données dans différents infoproviders suivant des critères complexes.

Le standard SAP prend en charge cette fonctionnalité.

PArtitionnement semantique

Dans tous les cas, nous sommes bien évidemment disponibles pour étudier avec vous tout besoin dans ce domaine.

Laisser un commentaire