En manque de sensations fortes ou votre solution manque de punch ?
Changez votre moteur avec BI Accelerator (BIA).

C’est presque vrai !

En effet, en aucune manière, vous ne devez renoncer aux approches traditionnelles d’optimiser votre solution dans les différentes étapes de construction d’une solution BI (optimisation des dimensions, de la requête, des paramètres systèmes ou même de la définition des besoins) avant de songer à d’autres solutions techniques.

Il serait dommage d’investir dans une nouvelle solution sans avoir au moins traité ou audité les goulots d’étranglements ! Qui plus est, pour rappel, avant toutes opérations, SAP BW va d’abord voir si la requête que vous utilisez est déjà présente dans la mémoire cache. Si toutefois, vous aviez déjà tout essayé, BIA est fait pour vous

Néanmoins, avec une totale utilisation des ERPs et la croissance du nombre des utilisateurs, il faut désormais gérer une quantité beaucoup plus importante d’informations.
La problématique devient alors la gestion des temps de réponse.

La disponibilité de vos informations depuis SAP BI est aujourd’hui critique et doit gérer des agrégations en téraoctet ?

Vos cubes grossissent exponentiellement de mois en mois ?

Vous désirez conserver un historique de vos informations assez conséquent pour ne pas avoir à les effacer ?

Voici les questions à se poser avant la mise en place d’une solution qui optimise vos temps de réponse.

Alors vient la réponse de SAP à ces problématiques, BI Accelerator.
Avec la baisse du prix de la mémoire (comparé aux disques), il devient intéressant d’utiliser cette première afin de stocker les informations lors de l’exécution d’une requête, surtout que les accès y sont beaucoup plus rapides (à l’instar du livecache de la solution SAP SCM).

SAP propose un système 64 bit basé sur une solution développé avec Intel.
Cette solution a pour originalité de stocker les informations sous forme d’index, rangés et compressés par un moteur TREX. De ce fait la recherche d’informations ou les navigations de type drill down se fait beaucoup plus rapidement.

BIA est un système distribué ce qui lui permet d’être presque disponible 7j/7 et 24H/24 pour peu que la configuration achetée soit adéquate afin de fournir une grande disponibilité des informations.

Le système est par ailleurs évolutif car il est possible pendant l’utilisation, de rajouter des éléments de mémoire ou de processeur.
Attention BIA ne fonctionne qu’avec Netweaver 7.0 et ne fonctionne pas encore sur des objets de type datastore (ODS).

Quelles sont les avantages ?
– Des requêtes plus rapides en traitement et en temps de réponse (jusqu’à 10 fois)
– Réduction des temps de roll up des aggrégats
– Moins de maintenance au niveau BW côté paramétrage
Pour en citer quelques unes : plus besoin de maintenir des aggrégats, de gérer le cache olap (sauf si vous n’utilisez pas BIA bien sur)
– Moins de maintenance au niveau administration, il n’y a pas besoin d’optimiser le système BW ou la base de données puisque BIA s’occupe de tout. (par exemple, faire du partitionnement physique au sein de Netweaver BI)
– Le système d’exploitation est Linux, ce qui a pour avantage à ne pas devoir payer de licence dessus.

Pour rappel, BIA ne fait pas partie de Netweaver et requiert l’acquisition de licences.

Pour plus d’informations, Censio s’associe avec SAP pour vous présenter plus en détail le produit.
N’hésitez donc pas à nous contacter.

Laisser un commentaire