Pour que la croissance rapide des données d’un système SAP BI n’engendre pas celle des coûts de stockage, de maintenance et machine, il s’impose à la DSI la nécessité de les purger par le biais de suppressions ou d’archivages de données.

A l’heure du Bigdata et du toujours plus de données disponibles l’archivage sonne comme un anachronisme contraignant auprès des utilisateurs métiers.

L’archivage n’est plus synonyme d’indisponibilité de la donnée

Avec l’arrivée de la version 7, SAP BI intègre le système d’archivage NLS (near line storage) et introduit la notion de « température » de la donnée.

Là où la donnée était auparavant stockée dans des fichiers compressés et déplacés le plus souvent sur des disques moins rapides elle l’est maintenant dans des tables d’un SGBD tiers.

La répartition des données se fait alors sur le principe de « température » de la donnée.

  • Les données « chaudes », c’est-à-dire les données les plus récentes, les plus critiques ou à fort potentiel de requêtage, sont stockées sur la base de SAP BI pour un reporting rapide (et c’est encore mieux si c’est HANA).
  • Les données « tièdes » sont elles déplacées au sein de SAP BI dans des infoproviders différents, c’est un archivage logique.
  • Les données « froides » ou historiques sont stockées alors dans la base tierce.

Ok mais pourquoi Sybase IQ ?


Libérer de l’espace dans la base sur laquelle est installé SAP BI permettra certainement d’améliorer les performances et rendre ainsi le reporting plus fluide.

Mais déplacer le problème d’engorgement de cette même base vers une base tierce de même type permettra, certes, d’en améliorer l’accès par rapport aux fichiers d’archivage compressés classiques, mais ne sera pas gage d’accès rapide pour ces données.

Sybase IQ est une base de données relationnelle optimisée pour le décisionnel. Son positionnement dans le near line storage est le fruit de son rachat et de la mise en avant de HANA par SAP.

Ses caractéristiques principales sont :

  • Un partitionnement vertical

  • De la même manière que dans SAP HANA les données sont stockées de manière verticale ce qui permet un gain de performance.

  • Une indexation complète

  • via l’utilisation d’indexes spécifiques (Bitmap, Bitwize, Date,…) en fonction du type de donnée, du nombre de valeurs possibles. Double indexation possible en fonction de l’utilisation (différence ou égalité).Toutes les colonnes sont indexées même les montants.

  • La compression

  • Un ordre d’idée sur la version 16, 1 Tera de données représentent une fois compressées 350 Giga sur disque pour les données et les indexes.

    L’ensemble de ces caractéristiques font que Sybase IQ se targue d’être 100 fois plus rapide qu’une base relationnelle classique pour l’interrogation des données. Ce qui pourrait donner des données « froides » accessibles aussi, voir plus, rapidement que les données « chaudes ».

    … et mes données je les vois comment ?

    Plusieurs scénarios s’offrent à vous en fonction de votre architecture.

    Accès à Sybase IQ via BI

    Accès à Sybase IQ via BI


    Depuis la version 7.3 les fonctionnalités du système d’archivage NLS permettent en standard d’accéder aux données archivées d’un infoprovider. Il suffit de l’indiquer dans l’infoprovider, le multiprovider et dans la query.

    Accès à Sybase IQ via BO

    Accès à Sybase IQ via BO

    Comme évoqué plus tôt Sybase IQ est une base de données relationnelle optimisée pour le décisionnel. Du fait de sa présence de longue date sur le marché elle est compatible avec les grands outils de reporting dont SAP BusinessObject. Ceci permet de d’accéder au données archivées directement et de profiter pleinement du potentiel de cette base tout en gardant une transparence pour l’utilisateur en fusionnant les données SAP BI et les données Sybase IQ.

    Scenario3

    Accès à Sybase IQ via HANA & Smart Data Access

    Ce troisième scénario est réservé aux possesseurs d’un SAP BI sur HANA. Une table virtuelle est crée dans SAP HANA ce qui permet d’accéder à distance aux tables de Sybase IQ par le biais de la fonctionnalité SMART Data Access.

    … et ensuite quel avenir pour mes données ?


    Voilà une solution séduisante mais à terme les données resteront elles exploitables ?
    L’architecture multiplexée de Sybase lui permet une évolution aisée grâce à l’ajout de nouveaux serveurs.


    ©2013 SAP AG. All rights reserved.

    ©2013 SAP AG. All rights reserved.


    De plus l’intégration du Framework HADOOP lui donne tous les éléments nécessaires à l’exploitation de données dans un environnement BIGDATA ce qui lui permettra de répondre à de nouveaux besoins.

    En conclusion :

    L’utilisation de Sybase IQ dans le cadre d’un archivage NLS peut permettre de rendre l’archivage transparent aux yeux des utilisateurs. Ses capacités d’évolutions et ses aptitudes au BIGDATA rendent les données exploitables longtemps et disponibles lors de l’expression de nouveaux besoins.

    L’association de SAP HANA, pour les données chaudes, et de SYBASE IQ, pour les données froides représente une manière d’optimiser les coûts de licence tout en maintenant une restitution rapide des données froides.


    Warning: getimagesize(https://france-7e70.kxcdn.com/wp-content/themes/DarlingTemplate/img/tromb/yletoqueux.png): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /var/www/blog.censio.fr/wp-content/themes/DarlingTemplate/single.php on line 57

    Laisser un commentaire