Le multilinguisme : une problématique majeure de la Business Intelligence

Une grande majorité des clients chez qui nous intervenons s’inquiète de la possibilité de déployer un projet BW / MicroStrategy d’un pays pilote vers l’ensemble des pays du groupe.

Cette question est tout à fait d’actualité car une telle fonctionnalité permet de réduire les coûts de développement et de déploiement, de conserver une unité sémantique entre tous les environnements impliqués et de distribuer des outils d’analyses communs à tous les pays d’un même groupe.

Une mise en œuvre relativement simple

Le sujet n’étant à ce jour pas traité sur les forums de discussion de MicroStrategy, nous avons voulu mettre en place un projet en plusieurs langues, connecté à une base de données BW 7.3. En partant du postulat que les données de bases dans BW sont bien traduites dans l’ensemble des langues souhaitées, la mise en place d’un tel projet est en réalité assez simple.

En effet, MicroStrategy permet d’affecter un groupe à chaque utilisateur, et une langue différente à chaque groupe, via la création de Connexions à la base de données dédiées pour chaque langue. Ainsi, l’ensemble des utilisateurs d’un groupe England se verrait simplement affecter l’Anglais comme langue de connexion avec BW, et les données ainsi affichées le seraient automatiquement en Anglais.

De plus, et c’est sans nul doute, sur ce point, la grande force de MicroStrategy, cela peut être reproduit sur plusieurs projets (Finance, RH, Ventes, …) et la mise en mémoire des données est gérée pour chaque Connexion à la base de données, donc pour chaque langue.

Enfin, au-delà de la traduction automatique des données, il est important de souligner que la traduction des Métadonnées (Eléments de textes bruts, images …) est à faire manuellement via une interface très simple d’utilisation. Ainsi, il n’est pas exclu que les images affichées le soient en fonction du pays qui exécute le Dashboard.

Il va sans dire que l’internationalisation d’un projet fonctionne également sur des connexions SQL, mais dans ce cas c’est la base elle-même qui doit être constituée de manière à créer, pour chaque élément de la base de données, une colonne par langue.
Voici la vue d’un même projet (iPad) pour deux utilisateurs différents : (cliquez sur les images pour plus de détails)

Un anglais :

Un français : (notez le logo personnalisé)

Laisser un commentaire