Le sujet avait déjà été évoqué en fin d’année dernière, c’est désormais officiel : SAP Cloud for Planning vient agrandir la famille de produits SAP sur le marché de l’EPM. L’annonce en a été faite le 18 février dernier.


Nouvel outil, ok. Mais pourquoi ?



On connait la propension de SAP à créer/renommer/fusionner fréquemment des outils, entrainant parfois la confusion chez ses utilisateurs. Cette fois-ci, pas de doute, SAP Cloud for Planning est bien un nouvel outil, qui vient s’insérer dans le panel des outils de planification de SAP. Celui-ci comptait déjà IP (Integrated Planning) et BPC (Business Planning and Consolidation), outils se basant sur une couche BW.



SAP Cloud for Planning se distingue de ses grands frères, et ce à plusieurs égards :

  • La technologie adoptée. SAP Cloud for Planning est en effet un outil SaaS. Il bénéficie de la puissance de SAP HANA Cloud Plateform sur laquelle il s’appuie, et qui lui permet de justifier des performances de haut vol.
  • l’expérience utilisateur. On doit reconnaître à SAP l’effort réalisé pour se doter d’un outil « user friendly ». La présentation de l’outil a révélé un design moderne, qui tranche avec les outils existants, ainsi qu’une utilisation intuitive.
  • la collaboration. SAP Cloud for Planning permet une interaction facile entre les utilisateurs, qui peuvent eux-mêmes créer des jeux de données, se les partager, en discuter en temps réel directement dans l’outil, se planifier de tâches qui s’intégreront dans leurs agendas respectifs, … Le tout a pour but de faciliter l’échange, rendant le processus de décision plus rapide.
  • La mobilité. Cela semble une évidence en 2015 pour un nouvel outil, mais encore fallait-il le faire : l’intégration de cet outil avec les appareils mobiles est annoncée comme native. Les rapports réalisés, les discussions liées aux données ou autres simulations sont supportées sur les appareils mobiles.




  • A ces innovations s’ajoute le fait que l’utilisateur est maître de son application et de son jeu de données. Le but de SAP Cloud for Planning est de donner un maximum d’autonomie à l’utilisateur pour effectuer ses propres simulations avant de valider et de mettre à disposition ses hypothèses, sans avoir à solliciter le support de l’IT. L’utilisateur peut en effet créer son jeu de données et faire ses calculs lui mêmes. BPC Classic a également cette philosophie, à un degré moindre.


    Ci-dessous, nous pouvons voir un exemple d’interface de SAP Cloud for Planning, avec notamment à droite, la partie collaborative, clairement intégrée à l’outil :
    Source : SAP


    Nouvel outil, ok. Mais pour qui ?



    Reste à savoir quels types de clients SAP cible avec ce dernier né du marché de l’EPM. Et bien il semblerait que cela soit à la fois les clients SAP et non-SAP !



    En effet, SAP annonce une forte intégration avec SAP ECC, SAP BW. Le fait que ce produit ait été entièrement développé par SAP (et non issu d’un rachat) peut nous rassurer en ce sens. Les clients ayant déjà un outil de type BPC ou IP, qui s’appuient sur une couche BW, pourront donc voir leur solution de planification complétée par cet outil SaaS.



    Les clients non-SAP pourraient également être intéressés étant donné que des outils tiers s’intégreront également avec SAP Cloud for Planning.


    Conclusion



    Avec SAP Cloud for Planning, SAP lance donc un outil de planning prometteur, qui vient ici clairement concurrencer des outils SaaS existants, tels qu’Anaplan. Le teasing est alléchant, mais passé l’effet d’annonce, nous jugerons notamment cet outil sur sa capacité à proposer des fonctionnalités de planification qui répondront aux besoins des utilisateurs, ainsi que sur son intégration avec les outils existants. Comme à notre habitude, nous testerons au plus vite cet outil afin de vous en donner plus de détails.

    Laisser un commentaire