Rationalisation des addins Excel – dont BPC – des solutions SAP avec Analysis for Office

AFO_1

Cette version unifiée matérialise la stratégie de rationalisation des outils voulue par SAP en intégrant un add-in BPC au sein d’Analysis. Après quelques semaines d’utilisation, voici nos retours sur les nouveautés les plus marquantes de cette release.

Add-in Analysis et EPM

Après une installation complète d’Analysis for Office, l’utilisateur se voit offrir de nouveaux onglets au sein du même outil:

  • L’onglet Analysis: Add-in permettant de restituer des données provenant de BW ou de HANA
  • Les onglets EPM et Data Manager: Add-in supportant certaines fonctionnalités de BPC
  • AFO_2

    Notez que ces deux Add-in peuvent être sélectionnés et donc activés (l’un et/ou l’autre) lors de l’installation, plutôt pratique.

    L’actualisation des sources de données EPM ou Analysis peut se faire de façon commune ou indépendante, le choix est laissé libre à l’utilisateur. En ce qui concerne la licence, une seule licence englobe les deux composants.

    Type de feuille Excel

    Plusieurs types de feuille sont désormais possible : Neutral, Non-COF Worksheet et Analysis.

    AFO_6

    Par défaut une feuille vide est définie comme neutre. Si une source de données est ajoutée via l’Add-in d’Analysis, alors le type de feuille Analysis lui est affecté. En revanche les feuilles de type Non-COF ne sont pas vérifiées par l’Add-In Analysis ce qui améliorerait les performances.

    Calculs personnalisés

    Jusqu’à aujourd’hui il n’était pas possible de créer des formules à partir des ratios présents dans la restitution de la requête, seules des formules toutes faites telles que somme, différence, part en pourcentage… pour une sélection de deux indicateurs ou encore des calculs dynamiques comme somme cumulée, moyenne glissante sur un indicateur. C’est chose faite dorénavant avec l’apparition de cette nouvelle boite de dialogue « New Calculation » qui permet de faire des calculs entre les différentes mesures de notre source de données.

    AFO_7

    Cette fonctionnalité présente de nombreux intérêts et est possible quelle que soit la source de données utilisée, BW ou HANA. Elle permet simplement de réaliser des calculs de façon ad-hoc, offrant plus de souplesse et d’agilité dans l’analyse des données. L’utilisateur final peut ainsi créer ses propres calcul sans dépendance sans modification de la vue calculée HANA ou de la requête BEx et gagne donc en autonomie.

    Pour rappel, dans les versions précédentes, la création de formules à partir des mesures présentes dans le fournisseur de données se faisait via des formules classiques via Excel. L’utilisateur perdait alors toute interactivité avec Analysis puisqu’un ajout (ou une suppression) d’une mesure ou d’une dimension dans le tableau n’ajustait pas la formule calculée au nouveau tableau croisé (corrigée dans la version 2.2 d’Analysis for Office GA depuis peu).

    Il est à noter aussi l’apparition d’un calcul restreint possible à partir de sources de données HANA. En effet il est possible de restreindre un ratio en fonction de certaines valeurs d’une dimension.

    Planification de workbook

    Ce n’est pas une nouveauté de la version Unifiée 2.1, mais la planification des workbooks a été enrichie dès lors ou ce dernier est publié sur une plateforme SAP BI4.1 SP5 et ce quelle que soit la source de données (BW ou HANA).

    L’utilisateur peut ainsi planifier son workbook en définissant les prompts par source de données.

    AFO_8

    Nouvelles propriétés des hiérarchies

    Dans les propriétés du panneau de conception, nous pouvons maintenant modifier certaines propriétés des hiérarchies. En particulier, le fait de changer la façon dont on développe la hiérarchie dans le tableau croisé (vers le bas ou vers le haut). D’autre part, les options « Nodes with only one lower-level node » et « Values of posted nodes » sont également disponibles pour les hiérarchies.

    AFO_9

    L’API Logoff

    C’est loin d’être une révolution mais il est enfin possible de créer un bouton Logon/Off et l’affecter à la méthode API SAPLogOff. Dommage que cela ne soit pas intégré au menu Analysis comme bouton par défaut à l’image de son prédécesseur Analyzer, outil de la suite Business Explorer.

    Pour ceux qui avaient l’habitude de tester un workbook / requête BEx d’un environnement BW à un autre, c’est dorénavant possible et cela évite de fermer l’Add-in pour le ré-ouvrir derrière.

    L’add-in EPM

    En termes de nouvelles fonctionnalités qu’offre l’Add-in, l’utilisateur aura la possibilité d’insérer de nouvelles lignes pour les combinaisons de membres non saisis.

    En plus des filtres par niveau d’agrégation déjà présent, il est également possible d’utiliser les filtres existants comme paramètres pour les fonctions de planification.

    AFO_4

    AFO_5

    Certaines limites sont toutefois à remonter. Entre autres l’extension EPM n’est pas disponible sur Word et les fonctions EVDRE (pour générer des rapports et des planifications d’entrées Planning and Consolidation), bien qu’étant déjà obsolète depuis l’EPM 10.0, ne sont pas supportées dans cette version d’Analysis for Office.

    A noter aussi que pour une migration de l’EPM add-in vers Analysis for Office 2.1 un petit effort de refonte du VBA sera à prévoir.

    Les business process flows ainsi que les work status ne sont pas encore intégrés (mais sont prévus dans les prochaines versions)

    Conclusion

    Avec cette convergence entre Analyse for Office et l’Add-in EPM, SAP confirme sa volonté de faire d’Analysis for Office un acteur incontournable de la suite SAP BI BusinessObjects. En attendant l’intégration de Live Office, prévue dans les prochaines releases (Q2 2016), devant supporter les univers .unx (fonctionnalité attendue avec impatience), SAP dévoile clairement sa stratégie de positionnement sur le marché de la BI Self-service en répondant favorablement aux besoins des utilisateurs désireux de consommer de la BI directement depuis Office.

    Notez que Analysis for Office 2.2 est désormais disponible depuis fin novembre sur le Marketplace et offre notamment des nouvelles possibilités de sources de données SAP HANA telles que les vues d’attribut.

    Merci à Annaick et Romain pour leur contribution.

    2 commentaires pour “SAP BI Analysis for Office : Marriage en vue avec SAP BPC”

    1. KAVALIOU dit :

      Bonjour,
      Merci beaucoup pour cet article.
      Pouvez vous me dire si la presentation des hierarchies a évolué dans 2.2?

      Pour rappel, dans les versions precedents les hiérarchies apparaissent sous forme d’une seule colonne.

      Dans la plupart de cas, le business souhaite une presentation sur plusieurs colonnes (autant de colonnes ue de niveaux de hiérarchie)

      d’avance merci

    2. slesne dit :

      Bonjour

      Cette fonctionnalité n’existe pas dans Analysis (y compris dans sa version 2.2).
      D’autres outils de la suite BO proposent ce genre de représentation / fonctionnalité:
      – Lumira: tous les noeuds d’une hiérarchie sont à plat et constituent chacun une dimension à part entière (dans ce cas la hiérarchie sera à reconstituer manuellement dans le lumira desktop)
      – Webi: de mémoire en construisant un univers (.unv et maintenant .unx possible sur la 4.2) sur une requête BEx (lorsque la connectivité BICS n’existait pas), chaque noeud / niveau était représenté par une dimension (L01, L02, …).

      Sinon vous avez la possibilité de créer les infoobjets correspondant à vos niveaux de hiérarchie dans votre modèle de données (hiérarchie à plat) sous réserve que cette dernière soit balancée sinon cela n’a pas de sens et ainsi restituer en colonne ces axes d’analyse (inconvénient: tout changement ou affectation dans la hiérarchie ne se reflétera pas dans vos données déjà chargées à moins d’un traitement ultérieur)

      Cordialement,
      Sébastien

    Laisser un commentaire