Après visionnage du webcast
“SAP et Business Objects – TRANSFORMER LES MODES DE TRAVAIL DANS L’ENTREPRISE EN RELIANT LES HOMMES, LES INFORMATIONS ET LES ENTREPRISES”

Pas de grandes annonces, mais beaucoup de paroles visant à rassurer les clients Business Object.
Ils ne seront pas forcés à migrer sur SAP

Quelques extraits :
Henning Kagermann :
“SAP et Business Objects est la combinaison de deux leaders, donnant naissance au numéro un du marché. Nos portefeuilles produits sont complémentaires et nous allons faire sorte de maintenir le portefeuille agnostique de Business Objects pour qu’il puisse fonctionner sur tous les entrepôts de données et sur toutes les applications transactionnelles.”

“Je veux tout d’abord leur dire [aux clients B.O.] que nous ne les forcerons pas à devenir clients de SAP. Nous conserverons un portefeuille Business Objects aussi indépendant et aussi agnostique qu’il l’est aujourd’hui. Nous préserverons donc l’investissement des clients de Business Objects.”

le mot agnostique revient souvent, et me semble assez symptomatique
petite définition : L’agnosticisme est la position philosophique selon laquelle la vérité de certaines propositions (le plus souvent théologiques, concernant l’existence de Dieu, des dieux, etc.) est inconnue ou inconnaissable. C’est une pensée fondée sur le doute. La vérité absolue est incertaine.
Bref, pas une seule plateforme, ni un seul modèle… et pas vraiment de position tranchée…

“Tournons-nous maintenant vers le client SAP. En quoi la fusion de SAP et de Business Objects va-t-elle aider cette personne ?
Doug Merritt :
De plusieurs manières complémentaires également. La plupart des clients SAP ont des environnements mixtes. Et la capacité de la plate-forme de Business Objects et l’ensemble d’outils qui en résulte offrent maintenant à ces clients une capacité beaucoup plus large en termes d’informations. Mais elle leur apporte aussi une dimension entièrement différente de la facilité d’utilisation. Et les applications dont ils pourront tirer avantage en conséquence vont elles aussi bénéficier de cette facilité d’utilisation. Je pense que SAP s’est distingué en étant la meilleure entreprise en matière de compréhension des processus professionnels et de fourniture d’applications d’une grande performance, d’une grande fiabilité et d’une grande exactitude. Et maintenant que nous fusionnons toutes ces forces avec des technologies et des applications faciles à utiliser, flexibles et ouvertes, le résultat est, à coups sûrs, une combinaison gagnante.”


Bref, tout est beau ! mais nous restons sur notre faim.

Laisser un commentaire