SAP BusinessObjects a sorti sa nouvelle version BI 4.0 depuis septembre dernier. Se pose la question de la montée de version pour tous les clients actuels, nous allons revenir dans ce blog sur les éléments clés de la migration.

 

Est-ce trop tôt pour passer à la 4.0 ?

Tout dépend de votre existant et des fonctionnalités attendues. Ce qui est sûr, c’est que la version BusinessObjects BI 4.0 est désormais sortie depuis plusieurs mois après une longue période de ramp-up. Elle est désormais dans une version stable aussi bien pour une utilisation classique que pour une utilisation sur BW.

Certains clients sont tentés d’attendre le FP3 (qui reprend les améliorations précédemment annoncées dans la version 4.1) qui devrait être disponible en Septembre. Ce choix peut se justifier si les besoins ne sont pas urgents ou si certaines des fonctionnalités attendues sont bloquantes pour un démarrage. A mon sens, elles sont rares et peuvent facilement être contournées par des solutions temporaires en attendant la sortie du FP3 dont la mise à jour est aussi simple qu’un Support package normal.

Quels outils disparaissent ?

Comme toute nouvelle version de BO, de nouveaux outils apparaissent et poussent vers la sortie d’autres…

  • Deski est définitivement mort : il faut penser à migrer vos rapports vers webi. Si vos rapports utilisent des fonctionnalités standards, cela devrait se faire sans trop de casse. Si vous avez ajouté des macros VB, l’effort sera plus conséquent avec des risques de perte de fonctionnalités.
  • Universe designer est encore supporté mais l’avenir appartient à l’outil de conception d’information (IDT). Il existe une fonction pour migrer automatiquement vos univers. Pour rappel, les nouveaux univers permettent notamment la réalisation d’univers multisources.
  • Les univers OLAP ne sont plus la solution pour les rapports webi sur des requêtes BEX. Ils continueront de fonctionner, mais il faudra convertir les rapports webi à la nouvelle couche BICS pour bénéficier des nouvelles fonctionnalités (comme la gestion des hiérarchies). Le changement de source d’un univers OLAP vers une query BEX est possible à partir du FP3.
  • La base d’audit est remplacée par une nouvelle base avec de nouveaux rapports/Univers/tables. Si vous souhaitez garder votre historique, il faudra imaginer des solutions de contournement.
  • Encyclopedia et Performance Manager disparaissent.
  • Import wizard est remplacé par LCM pour la promotion des objets vers la qualité ou la production.
  • Les SDK évoluent, il est nécessaire de bien faire des tests de non-régression. Bien souvent, des modifications seront nécessaires.

 Comment bien préparer mon upgrade ?

Un certain nombre d’actions en amont de la montée de version peuvent faire gagner beaucoup de temps lors de l’upgrade :

  • Faire le ménage dans vos documents webi et univers : tous les systèmes BO ont de nombreux documents obsolètes. Il est temps de faire un ménage de printemps  car moins vous aurez de documents à migrer, moins vous aurez d’erreurs !
  • Convertissez dès aujourd’hui vos rapports Deski en webi (pour rappel, deski est mort avec BI 4.0). Il peut néanmoins être intéressant d’utiliser l’outil de conversion de rapport qui convertit des fonctionnalités supplémentaires comme le fold/unfold ou le redimensionnement automatique du rapport pour tenir sur une page.
  • Si vous êtes en XI 3.1 SP3, vous pouvez commencer à utiliser LCM pour les transports BO. En effet, Import wizard disparait, et vous pouvez de cette manière adopter dès aujourd’hui les bons process en place pour la gestion des transports.

Quelques points à prendre en compte pour réussir son upgrade

  • BO est désormais une architecture 64 bits, il sera bien souvent nécessaire de profiter de l’upgrade pour changer de serveur. L’upgrade ressemble ainsi plus à un projet de migration d’un BO XI vers BO 4.0.
    Cela peut représenter un cout et des tests supplémentaires, mais présente aussi l’avantage de pouvoir préparer la nouvelle machine tout en gardant intact la solution existante et de pouvoir décider facilement de la bascule.
  • Bien vérifier la PAM pour s’assurer que la configuration du serveur, Excel, internet explorer sont compatibles avec la BI4.0. Pour rappel, la PAM est disponible sur la SAP Service Market Place.
  • Il est nécessaire de mettre à jour vos autorisations : si vous venez de la 3.x, le modèle d’autorisations est très proche. Il restera seulement à spécifier les autorisations des nouveaux outils  (IDT, LCM…).
  • Les documents personnels et les instances de rapports sont migrés avec l’outil de migration.

Testez, Testez, Testez !

Un upgrade réussi est un upgrade bien préparé et surtout bien testé. Il est essentiel d’impliquer vos utilisateurs dans cette étape car eux seuls pourront reproduire une utilisation réelle du système. Cette étape est également l’occasion pour vos utilisateurs de se familiariser avec la nouvelle solution et de vendre en interne les atouts de la BI 4.0.

Il est recommandé de tester :

  • Documents les plus utilisés
  • Documents les plus longs à rafraichir
  • Documents critiques pour le métier (nécessaire pour une cloture comptable…)
  • Univers les plus utilisés
  • Utilisateurs types pour vérifier les autorisations

Conclusion

Une montée de version doit d’abord être motivée par les nouvelles fonctionnalités offertes par cette version (intégration avec BW, meilleures performances, visualisation des données améliorée…). Même si une montée de version peut être uniquement technique dans un premier temps pour limiter les risques, il est essentiel d’impliquer les utilisateurs dans toutes les phases du projet, de bien préparer le planning de l’upgrade et de faire les tests de non-régression surtout si votre solution inclut beaucoup de spécifiques (VB, SDK…).

7 commentaires pour “Réussissez votre upgrade vers BusinessObjects BI 4.0”

  1. A.GUIGNAT dit :

    Quelle est la configuration minimale BW pour migrer vers BI4.0 ? Peut-on brancher BI4.0 directement sur ECC ?

  2. blabla dit :

    Bonjour,

    D’ou viens l’image de presentation de cette article?
    Il est possible de faire ca avec BO? (liste de valeurs cochées?)

    merci

  3. ggorge dit :

    Bonjour,

    Cette image est une copie d’écran de l’outil Exploration Views de BusinessObjects, disponible à partir de BI 4.0 FP3.

    Gabriel Gorge

  4. ggorge dit :

    @ A.GUIGNAT

    Bonjour,

    Il est recommandé d’être sur la version BW 7.01 (EHP1) SP6+ ou BW 7.3 SP3+ pour utiliser BusinessObjects BI 4.0 sur BW.

    Concernant la connexion à SAP ECC, Crystal reports peut accéder depuis plusieurs années à ECC. Les outres outils (Webi, Dashboard Design) y ont aussi désormais accès au travers d’un univers à partir du FP3.

    Gabriel Gorge

  5. jcm dit :

    Il serait peut-être intéressant de signaler que le mode de licensing a complètement changé.
    Le coup de licence sera bien plus élevé pour la BI4 que pour la 3.1 ou la R2.
    Lors d’une réunion USF certains utilisateurs ont évoqué un coup de licence multiplié par 3 ou 4.

  6. TCHITEMBO dit :

    Bonjour,

    Merci.

    Cette articule est une guidance bien venu pour notre projet de mise en place d’une plateforme de veille.

    Cependant, j’ai appris que bcp de projets de migration ou autres vers BI4 se sont réalisés avec bcp de peine.
    Et que la meilleur version de départ semble être BI 4 SP4. Qu’en pensez vous?

    Cdlt,

    ST

  7. ggorge dit :

    Bonjour,

    Notre expérience nous montre que de nombreux petits bugs ou fonctionnalités manquantes ont été résolus avec le SP4. Les performances sur couche BICS ont également été nettement améliorées comme vous pouvez le constater dans cet article: https://blog.censio.fr/bi/business-objects/point-sur-les-performances-de-la-couche-bics/

    Je conseillerai donc vivement de commencer directement avec le SP4. D’une manière générale, notre recommandation est d’appliquer le dernier SP avec un FP de retard de manières à avoir les derniers bugs corrigés.

    Gabriel Gorge

Laisser un commentaire