Sujet d’interrogation des clients depuis le rachat de BO par SAP, la roadmap BusinessObjects vient d’être actualisée. Au-delà de l’annonce de nouvelles fonctionnalités sur lesquelles nous allons revenir, elle est également l’occasion d’essayer de clarifier un peu la direction prise par l’éditeur à la suite de la sortie de nouveaux outils (Visual Intelligence et Design Studio) et le retour d’un ancien (Desktop Intelligence) qui viennent compléter la suite déjà (trop) riche de BusinessObjects.


La nouvelle segmentation des outils BO

Pour nous aider à nous y retrouver parmi tous les outils BO, SAP a simplifié leur positionnement et les classe désormais en 3 grandes familles :

Exploration et analyse des données

Cette famille d’outils est destinée à explorer et analyser vos données pour comprendre votre business ou répondre à une question ponctuelle. Les outils répondant à ce besoin sont :

  • Visual Intelligence : sorte de Qlikview à la sauce BO permettant d’analyser des données de HANA, univers ou fichiers locaux. [NDLR du 14/05/13 – rebaptisé SAP Lumira depuis mai 2013]
  • Explorer : la même expérience utilisateur que visual intelligence mais en mode web.
  • Analysis : remplaçant du Bex pour les analyses OLAP notamment au dessus des requetes BW. Il existe aussi bien en version web (Analysis for OLAP) qu’Excel (Analysis for Office .
  • Predictive Analysis : comme son nom l’indique, il permet de simuler des tendances futures en fonction des données passées.

Exploration

 

Dashboard et applications BI

Ces outils permettent de créer des tableaux de bord intéractifs à partir de différentes sources de données.

  • Dashboard Design (ex Xcelsius) : outil historique de BO pour la création de tableaux de bord depuis toute source de données (univers, requêtes Bex, web services…).
  • Exploration Views : extension d’explorer permettant à l’utilisateur de présenter ses données sous forme de tableau de bords, avec possibilité d’afficher automatiquement les données sous forme de carte.
  • Design Studio : le nouveau venu, annoncé comme le remplaçant du WAD pour la création d’applications BI. Cet outil encore rudimentaire (il faut aimer créer des scripts pour réaliser la moindre action) devrait s’enrichir fortement dans les prochains mois au point de peut-être remplacer Xcelsius (SAP recommande déjà de l’utiliser pour les dashboards sur données BW). Il présente également l’avantage par rapport à Xcelsius d’être très orienté mobilité.

Dashboards

Création de rapports

Ils représentent le noyau historique de BO et permettent de créer rapidement des rapports formatés et de les distribuer aux utilisateurs.

  • Web intelligence : l’outil à tout faire de BO, qui permet très simplement de créer des rapports sur toute source de données.
  • Crystal Reports : Plus compliqué de prise en main que webi, mais capable de réaliser des mises en forme compliquées au pixel près.
  • Desktop Intelligence : on pensait l’avoir définitivement quitté avec la BI4, mais l’ancêtre de webi fait de la résistance et revient avec la 4.1 pour faciliter la migration des clients.

Rapports

Les nouveautés de la 4.1

Autre information importante, SAP revient sur les principales nouveautés de la version 4.1 qui devrait sortir aux alentours de cet été. Nous avons retenu:

  • La possibilité de geler une ou plusieurs colonnes dans webi comme dans excel pour faciliter la navigation sur des gros rapports.
  • L’amélioration des performances de la couche BICS.
  • Comme déjà évoqué annoncé dans cet article, le retour de Deski dans la plateforme BI. Attention, les documents deski sont seulements stockés dans la plateforme BI4, et ne pourront être raffraichis que via une application installée sur les postes clients.
  • La création des univers (unx) sera facilité par l’apparition qu’un wizard ainsi que par la possibilité de modifier les propriétés de plusieurs objets à la fois.
  • L’application SAP BI devient le point d’entrée unique pour tous les documents BO en intégrant Explorer, Exploration Views et Dashboard Design.
  • Enrichissement de crystal for enterprise avec notamment la possibilité de fusionner une requete Bex avec une autre source de données

 

Autres fonctionnalités attendues d’ici un an

D’autres améliorations sont annoncées, mais ne font pas partie de la 4.1 principalement car elles touchent des produits au rythme de sortie différent de la plateforme BI4.

  • Enrichissement de Visual Intelligence avec le support de nouvelles sources de données et la fonction de fusion des requêtes améliorée.
  • Possibilité d’attaquer des univers dans Design Studio
  • De nouvelles fonctionnalités d’annotation et de collaboration directement dans le SAP BI Launch Pad
  • Univers sur des requêtes Bex à consommer ensuite dans webi/crystal/dashboards/explorer (à condition d’avoir BW 7.30). Ceux qui ont goûté les joies des univers OLAP vont prendre peur. A voir concrètement à quoi cette nouveauté apportera en dehors de pouvoir faire des univers multi-sources sur des requetes Bex.
  • Amélioration des performances pour webi et crystal au dessus de bw
  • Possibilité de sauvegarder des variantes pour Design Studio et Analysis pour Olap (mais toujours pas pour webi pour le moment)
  • Une fonctionnalité très intéressante va également arriver avec la possibilité de planifier ou publier des workbook analysis
  • Le support des sauts de requêtes définis dans BW (RRI) dans analysis et design studio (mais pas webi ni crystal)

Enfin, d’autres fonctionnalités sont a l’étude et devraient arriver d’ici quelques années (on espère plus rapidement!!!)

  • Du multi-source sur sources relationnelles et multidimensionnelles sans avoir à créer d’univers multi-sources
  • Variantes et personnalisation de variables sur toute la suite BO (enfin !)
  • Support des sauts de requêtes (RRI) sur toute la suite

 

2 commentaires pour “Du nouveau dans la roadmap BusinessObjects”

  1. tbecquet dit :

    Visual Intelligence présenté au SAPPHIRE NOW à madrid en novembre 2012 a déjà changé de nom : “SAP LUMIRA”

    un nom plus Google Friendly (mais pas très explicite) et un virage à 100% vers le cloud qui devrait être mis en avant lors du SAPPHIRE Orlando qui commence cet après-midi.

  2. Sophie Maupomé dit :

    Sophie Maupomé liked this on Facebook.

Laisser un commentaire