On ne présente plus l’application Crystal Reports tellement cet outil de restitution de données opérationnelles est un standard et une référence pour tout acteur du monde de la Business Intelligence pour la création de rapports hautement formatés.

Cependant que l’on soit débutant ou expert de cet outil, l’utilisateur peut se retrouver quelque peu décontenancé avec la suite SAP BusinessObjects BI 4.0. En effet, le package 4.0 SP02 présente deux versions de Crystal Reports :

  • Crystal Reports 2011
  • Crystal Reports for Enterprise 4.0
  • A première vue en comparant les interfaces des deux applications, il apparait nettement que Crystal Reports 2011 est une évolution naturelle de Crystal Reports 2008 alors que Crystal Report for Enterprise 4.0 a été repensé de fond en comble avec un accent sur la rationalisation du processus de conception du rapport, autrement dit l’interface a été homogénéisée avec Analysis Interactive plus connu sous le nom de Web Intelligence.

    Crystal Reports 2011
    Crystal Reports for Enterprise 4.0
    Mais quelle version utiliser ? Quelles sont les différences entre les 2 nouvelles versions et quels avantages en tirer ?

    Crystal Reports 2011

    Crystal Reports 2011 offre un environnement familier aux utilisateurs de Crystal Reports des versions antérieures, couvrant toutes les sources de données prises en charge par Crystal Reports 2008 et avec quelques nouvelles fonctionnalités. Crystal Reports 2011 permet donc de continuer à travailler avec les fonctionnalités acquises par le passé.

    La mise à niveau de Crystal Reports 2008 vers la version 2011 ne demande pas vraiment d’effort y compris pour la conversion de rapport en termes de charge de travail. En revanche la version 2011 propose principalement 7 nouveautés:

  • Nouveau format de rapport en lecture seule (.RPTR) permettant ainsi la protection de la conception des rapports.
  • Fonctions avancées d’affichage et d’interaction dans les rapports telles que l’exploration de données.
  • Exportation de rapport sous le format Excel 2007 (.XSLX) permettant l’extraction jusqu’à un million de lignes.
  • Contrôle de version et de configuration de rapport.
  • Intégration de Crystal Reports 2011 avec Visual Studio.
  • Compatibilité avec Microsoft Windows 7.
  • Possibilité d’utiliser Life Cycle Management pour le transport de rapports d’un environnement à l’autre évitant le système de transport via SAP BW.
  • Crystal Report for Enterprise 4.0

    Crystal Reports for Entreprise, évolution de Crystal Reports for Eclipse 2.0, introduit la prochaine génération de Crystal Reports, offrant un nouvel environnement qui servira de fondement à Crystal Reports pour les développements futur.

    Cet version d’outil Crystal est partie intégrante de la plateforme BusinessObjects BI 4.0 et est accessible depuis le LaunchPad. Cependant une version client peut être installée.

    Crystal Reports for Enterprise 4.0 ne supporte pas encore les connexions à des sources de données extérieures et aussi variées que son cousin 2011. Crystal Reports for Enterprise 4.0 est pour le moment totalement dépendant de la plateforme BusinessObjects BI 4.0 et de son référentiel depuis lequel on y retrouve les sources de données suivantes :

  • Couche sémantique (Univers au format .UNX) via l’outil Information Design Tool.
  • Requêtes BEx.
  • Analysis Views.
  • Crystal Report for Enterprise 4.0 se différencie des autres versions par les points suivants :

  • Simplicité de l’interface utilisateur permettant la réduction d’effort dans la création de rapports.
  • Amélioration de la couche sémantique en support utilisant la couche sémantique commune de BusinessObjects BI 4.0.
  • Connexion directe à une requête BEx via la connectivité BICS.
  • Fonctionnalités multilingues permettant la gestion de la traduction des éléments de rapport via l’outil Translation Management Tool.
  • Gestion améliorée des alertes permettant à l’utilisateur de gérer ses propres souscriptions d’alerte.
  • Crystal Reports 2011 ou Crystal Report for Enterprise 4.0 ?

    Pour le moment, le choix d’utilisation d’une version ou de l’autre se fait en fonction des problématiques de connectivité aux sources de données.

    En général, si l’on souhaite mettre à profit la nouvelle couche sémantique commune de la plateforme BusinessObjects 4.0, ou créer des rapports basés sur des requêtes BEx alors Crystal Reports for Enterprise est l’outil adéquat.

    A l’inverse si on a besoin d’une création API de rapport, ou d’un accès direct à des sources de données diverses, ou d’un accès à SAP ERP, Crystal Reports 2011 est l’application répondant à ces attentes.

    Le tableau suivant est un récapitulatif des recommandations dans le choix de l’outil (Version SAP BusinessObjects BI 4.0 SP2):

    Toutefois Crystal Reports 2011 et Crystal Reports for Enterprise peuvent fonctionner en côte à côte et la migration d’un rapport Crystal Reports 2011 vers un rapport Crystal Reports for Enterprise se fait aisément via un assistant de mapping des zones.

    Nul doute que dans le futur, les deux versions de Crystal Reports tendront à n’en faire qu’une. Crystal Report for Enterprise de par son interface très proche avec Webi
    sera probablement le fondement pour les futures versions et constituera une harmonisation des différents outils BusinessObjects.

    Laisser un commentaire